Assainissement général de l’aile Sud de la gare centrale de Zurich.

Zurich gare centrale l’aile Sud 1800

Assainissement général de l’aile Sud de la gare centrale de Zurich.

Entièrement construite en molasse en 1871, la halle Wanner est un bijou architectural avec ses hauts espaces et ses galeries. C’est aussi une interface importante entre la gare centrale de Zurich et la Bahnhofstrasse. Pour préserver la substance historique du bâtiment, les CFF ont commencé en juin 2018 l’assainissement complet de l’aile Sud.

Contexte historique: du Spanisch-Brötli-Bahn (1847) à la ligne diamétrale (2014).

Le 7 août 1847, le «Spanisch-Brötli-Bahn» a circulé pour la première fois de Zurich à Baden. Deux jours plus tard, la première exploitation ferroviaire officielle de Suisse, portant sur un tronçon de 23 kilomètres, est officiellement entrée en service. La planification du bâtiment de la gare, de ses halles et de ses limites, a été l’œuvre de l’architecte zurichois Gustav Albert Wegmann. L’étude de projet portant sur l’aménagement complet et les conditions d’exploitation a quant à elle été effectuée par l’ingénieur Alois von Negrelli. La construction des bâtiments annexes tels que ceux abritant le chauffage ou les remises de locomotives est due à un architecte nommé Meyer. La bourgeoisie de Zurich a mis à disposition une place de chantier au nord de la rive gauche de la vieille ville. Construite de manière excentrée, accessible uniquement par un pont étroit sur le Schanzengraben, cette gare était typique des premiers temps du chemin de fer.

La gare centrale de 1871.

Alors privées, les entreprises de chemin de fer devaient s’entendre avec les autorités non seulement pour ce qui concerne les tracés, mais encore pour l’emplacement des gares, conformément aux concessions. Les propositions des entreprises étaient discutées dans les salles du conseil, et l’on sollicitait l’avis des experts. Le public participait aux débats, certains citoyens publiaient des lettres ouvertes argumentées, les journaux commentaient les propositions et des pétitions favorables ou non à l’emplacement de la gare circulaient.

Le 25 novembre 1854, le Conseil d’administration du Nordostbahn (NOB) décide de maintenir l’ancien emplacement de la gare. Des travaux de planification urbanistique d’une grande importance pour la ville de Zurich ont alors commencé, en vue de leur réalisation: le Bahnhofbrücke sur la Limmat (1861), la Bahnhofstrasse (1864), la Bahnhofplatz (1865) et le quartier de la gare (1864). En 1861, la direction du NOB a invité quatre architectes zurichois réputés (Johan Jakob Breitinger, Gottfried Semper, Ferdinand Stadler, Leonhard Zeugherr) à un concours. Jakob Friedrich Wanner, architecte en chef du NOB, a reçu les plans du concours comme base afin d’élaborer son propre projet. La direction de l’entreprise ferroviaire a retenu ce projet en vue de sa réalisation en 1863.

Développement à compter de 1871.

À partir de 1871, l’aile Sud de la gare centrale de Zurich sert de bâtiment voyageurs; son étage supérieur abrite l’administration de l’entreprise ferroviaire. Bien conçu, le plan de l’aile Sud permettait à l’époque déjà une orientation optimale de la clientèle. La première grande transformation de la gare a eu lieu entre 1897 et 1902. Cette transformation prévoyait la construction de quatre nouvelles voies au nord du hall de la gare, ainsi qu’un raccourcissement de toutes les voies jusqu’au nouveau quai de tête, à la hauteur de la Bahnhofstrasse. Une nouvelle sortie principale vers la Bahnhofplatz est venue remplacer l’ancien local à bagages. En outre, les deux puits de lumière de l’aile Sud ont été modifiés et la salle d’attente et le restaurant de 3e classe ont été déplacés de l’aile Sud vers la nouvelle aile Nord-Est. L’ensemble des services postaux est venu s’y ajouter, à l’ancien emplacement de la remise des marchandises urgentes. Enfin, une nouvelle expédition des bagages a été créée au centre du hall de la gare, et de nouveaux guichets ont été aménagés dans les coins de la halle, de part et d’autre de l’entrée côté Limmat.

Extension de l’exploitation ferroviaire et création de ShopVille-Zurich gare centrale.

L’extension de l’exploitation ferroviaire vers l’ouest s’effectue entre 1929 et 1933, entre autres avec un aménagement à 16 voies, aboutissant sur un quai latéral hors du hall de la gare. Constituée de sept éléments, la halle aux quais a servi de pont sur la Sihl, et la halle transversale au-delà du quai latéral a constitué une nouvelle sortie sud vers la Löwenstrasse. Au 1er étage de l’aile Sud-Est, de nouveaux locaux de restauration et salles de conférences ont été aménagés, après le déménagement de la direction d’arrondissement au nouveau bâtiment de la Sihlpost à la Kasernenstrasse.

La construction de ShopVille-Zurich gare centrale, sous la Bahnhofplatz, s’est faite entre 1967 et 1981; la façade extérieure, les façades du hall de gare et la halle latérale sud, avec son dôme, ont été rénovés pendant la même période. Enfin, la poste se trouvant à l’ouest de l’aile Sud a été transformée.

Des années 1990 à aujourd’hui: ligne diamétrale et début de l’assainissement de l’aile Sud.

Entre 1983 et 1996, il y a eu entre autres le premier coup de pioche du RER zurichois et la déconstruction de l’aile Nord. La construction de la nouvelle aile Nord et la rénovation de l’aile Sud-Est (Café Les Arcades, centre de presse) ont débuté vers la fin des années 1990. Simultanément, le restaurant Au Premier, au 1er étage de l’aile Sud, a été restauré, et la gare de passage de la Museumsstrasse est entrée en service avec les voies 21-24 (aujourd’hui 41-44) au 3e sous-sol; le passage piéton et commercial a été rendu partiellement accessible. La gare terminus du Sihltal Zürich Uetliberg Bahn, en dessous de ShopVille-Zurich gare centrale, est entrée en service en 1990. L’aile nord a ouvert ses portes en 1996.

Coupe transversale de la gare centrale de Zurich

La construction de la gare transversale de la Löwenstrasse et des voies 31 à 34 de la ligne diamétrale, ainsi que la transformation de l’aile Sud-Ouest comprenant l’assainissement de la partie ouest de l’aile Sud, sont intervenus entre 2006 et 2014. La première étape de l’assainissement de l’aile Sud a commencé entre 2012 et 2014 avec les nouvelles constructions Glaskubus et Posthof.

Remarque: Le livre «Hauptbahnhof Zürich» de Werner Huber donne d’autres informations passionnantes sur l’architecture et l’histoire technique des chemins de fer en Suisse.

Blog.

Première parie Série de billets de blog

2ème partie Série de billets de blog