« L'installation d’un centre médical dans une gare devient une évidence».

« L'installation d’un centre médical dans une gare devient une évidence».
30 janvier 2019, Peter Wicki en discussion avec Cécile Besson Duvanel

« L'installation d’un centre médical dans une gare devient une évidence».

Le 1er octobre dernier, les CFF avaient convié leurs partenaires, ainsi que les autorités de la Ville de Montreux à marquer officiellement la fin de la première étape des travaux de transformation de la Gare, ainsi que l’ouverture du cabinet médical Quai Santé, premier centre médical à ouvrir ses portes dans une gare de telle importance en Suisse Romande.

Pourquoi la gare constitue un lieu idéal pour un centre médical et de soins et quels sont les critères en termes immobiliers pour une telle installation ? Pour le savoir, je me suis entretenu avec Madame Cécile Besson Duvanel, Directrice médicale du cabinet Quai Santé.

Comment vous est venue l’idée de vous installer dans une gare, Montreux en l’occurrence ?

L'idée d'installer un cabinet médical dans des lieux de passage fait son chemin dans de plus en plus de pays. On en trouve dans des aéroports, ou encore dans des stations de métro. Cela répond à un besoin lié au mode de vie actuel, en perpétuel mouvement. A ce titre, Montreux est un lieu de passage privilégié tant pour les habitants de la Riviera que pour de nombreux touristes, et sa gare, le point névralgique de la circulation des voyageurs.

De quels critères, de quelles qualités devaient disposer le bâtiment ?

Le point le plus crucial pour l'installation du centre médical était sa localisation centrale, au coeur de la ville et aisément accessible en transports publics. En effet, nous souhaitons défendre une médecine de proximité, accessible en particulier à une population âgée plus fragilisée, ainsi qu'une médecine durable et éco-responsable.

Le fait de s’installer en gare était donc très important ?

L'installation dans une gare devient une évidence quand on souhaite répondre aux défis futurs de la médecine de premier recours, notamment liés au vieillissement de la population. A ce titre, il est essentiel de pouvoir être au coeur de la population pour assurer au mieux des soins de proximité.

C’est la première implantation d’un centre médical dans une gare de moyenne importance en Suisse romande. Envisagez-vous de vous installer dans d’autres gares de ce coin de pays ?

Nous souhaitons surtout développer un concept novateur en médecine de premier recours, axé sur une prise en charge globale des maladies chroniques, sur la prévention et la responsabilisation de tout un chacun vis-à-vis de la gestion du capital santé.
   
Quels sont vos projets dans un futur immédiat ?

Dans un futur immédiat, nous aurons le privilège de pouvoir nous étendre au sein de la gare de Montreux pour déployer notre concept, et offrir des services médicaux complémentaires tels que du fitness médical, de la cuisine thérapeutique, ou encore de l'art-thérapie.

On parle de villes intelligentes, de hubs de mobilité modernes devant proposer des services facilitant notre quotidien. Quelle signification pour vous et vos patients ont ces lieux du futur ?

L'ère numérique, le développement des technologies d'intelligence artificielle, toutes ces nouvelles technologies auront un impact considérable dans les années à venir sur notre quotidien, y compris dans notre pratique médicale. Nous voulons utiliser ces outils à bon escient pour participer au développement d'une médecine durable et efficiente au service d'une population responsabilisée à la gestion de sa santé.

Partager l’article

Autor

Cécile Besson Duvanel
Cécile Besson Duvanel
Dr Cécile Besson Duvanel a un parcours relativement atypique, oscillant entre clinique et recherche. Ses débuts, elle les consacrera à la recherche dans les maladies auto-immunes en obtenant un titre de MD-PhD. Ces années de recherche lui apporteront méthodologie et rigueur dans son travail tout en aiguisant sa créativité. De retour à la clinique, elle cherchera toujours à valoriser ces qualités qu'elle s'emploie à déployer au sein de Quai Santé pour apporter aux patients une approche médicale innovante et de qualité, respectant l'écoute des patients.

interviewé de

Autor

Peter Wicki
Peter Wicki
Architecte diplômé EPF, titulaire d’un Master of Science in Real Estate et membre de la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS), Peter Wicki est à la tête de Gestion du portefeuille de CFF Immobilier depuis 2012. Il conçoit avec son équipe la stratégie pour le portefeuille immobilier des CFF, et blogue sur divers thèmes liés à l’immobilier, abordant en particulier la stratégie en matière d’immobilier et de portefeuille.
Profil de l'auteur
Profil de l'auteur

Thèmes principaux

Commentaires

Veuillez saisir un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *.
Les champs «E-mail» et «Confirmer e-mail» doivent être identiques.
Champs obligatoires*

Newsletter