Les nouveautés, moteurs des magasins de proximité.

Les nouveautés, moteurs des magasins de proximité.
11 juillet 2019, Marco Fuhrer

Les nouveautés, moteurs des magasins de proximité.

Ils nous simplifient la vie et nous font souvent gagner du temps: les magasins de proximité sont devenus indispensables à notre vie quotidienne. Ces dernières années, le domaine des magasins de proximité a connu une forte croissance, et de l’avis des experts, cette croissance va se poursuivre. Les expériences les plus récentes ont été présentées à la fin juin à un public de spécialistes du commerce et de l’industrie. Pour la dixième fois déjà, l’entreprise de conseil Fuhrer & Hotz a mené son étude exclusive «Convenience Schweiz». Pour la réaliser, elle a sondé plus de 500 consommatrices et consommateurs, représentatifs de la population suisse active. Par ailleurs, l’étude intègre les avis de plus de 100 experts suisses du commerce et de l’industrie des biens de consommation, dont un sur deux environ occupe une fonction dirigeante au sein de son entreprise.

Les jeunes, plus ouverts aux magasins de proximité.

Cette étude révèle qu’environ un consommateur suisse sur trois achète régulièrement des produits immédiatement consommables (p. ex. sandwiches, snacks, fruits), et trouve important que les magasins de proximité lui offrent une gamme étendue de produits de ce genre. Cette tendance concerne les deux genres de manière égale, et est particulièrement marquée auprès des générations Z (42%; année de naissance 1996 et plus jeunes) et «Y» (39%; année de naissance 1981-1995). Les personnes qui achètent des produits immédiatement consommables font partie des clients les plus importants pour le commerce de proximité parce qu’ils font leurs achats dans des commerces de distribution rapides typiques (p. ex. shops dans les stations-services et les gares, boulangeries, boucheries avec offre à emporter) plus souvent que les consommateurs moyens. Si l’on y regarde de plus près, cette image paraît un peu surprenante parce que selon leurs propres affirmations, les consommateurs qui privilégient les produits directement consommables sont aussi ceux qui se rendent autant que possible au supermarché ou auprès de discounters, les magasins de proximité n’entrant en ligne de compte pour eux que lorsque les autres commerces sont fermés (achats d’urgence). Cela pourrait cependant s’expliquer par le fait que dans ce dernier cas, les personnes pensent davantage aux achats importants effectués pour la semaine, mais qu’ils s’offrent aussi régulièrement un produit de consommation immédiate lorsqu’elles sont en déplacement (p. ex. pause de midi, retour chez soi après le fitness). Ce qui est moins surprenant, c’est que les sondés de la génération Z sont les moins nombreux à faire leurs achats dans l’urgence (différence de 20% par rapport aux baby-boomers (génération Y). Ce groupe d’âge est aussi celui qui fait ses achats le plus souvent à la gare et dans les commerces proposant une offre de restauration à emporter.

Important potentiel pour le commerce en gare.

Les consommateurs les plus jeunes sont ceux qui font le plus souvent leurs achats dans les commerces des gares, ce qui est réjouissant pour les exploitants. L’étude a également analysé, entre autres, à quelles heures quels types de magasins sont les plus recherchés pour l’achat de produits de consommation immédiate. L’illustration ci-dessous représente ainsi le format privilégié heure par heure, en gare ou dans leur format habituel. Il s’avère que les magasins de proximité en gare n’atteignent jamais la première place. Le matin de bonne heure, les premières places sont occupées par les boulangeries et boucheries proposant une offre à emporter, auprès desquelles, tous formats confondus, un consommateur sur cinq fait ses achats. À ces heures-là, ils sont en tête. Pendant la journée (du matin à l’après-midi), ce sont les supermarchés qui surpassent tous les autres types de commerce pour ce qui concerne la consommation immédiate. Si leurs horaires d’ouverture étaient étendus le soir ou le matin, les supermarchés pourraient même arriver en position de tête. Pendant la nuit, ce sont les shops des stations-services qui attirent le plus de consommateurs. 31% des sondés disent qu’ils font des achats destinés à une consommation immédiate au moins une fois par semaine pendant la nuit. Aux heures de pointe du matin et du soir, l’exploitation des magasins de proximité dans les gares de Suisse devrait être encore plus importante. Malgré leur situation souvent idéale et leur forte fréquentation, ces commerces n’ont pas encore réussi à inciter davantage de consommateurs à acheter des produits de consommation immédiate à ces heures de la journée.

Sondage auprès des consommateurs: comparaison en fonction des heures de la journée. 
Format principal/magasins en gare.

«Il y a différentes possibilités de se nourrir en cours de journée. Nous nous intéressons ci-dessous aux repas, en-cas et boissons achetés dans un magasin en vue d’une consommation immédiate (hors restaurants, take-away, etc.).
Pour chaque heure du jour, veuillez cocher le type d’achat (nourriture, boisson) que vous effectuez régulièrement (au moins une fois par semaine) en vue d’une consommation immédiate.»

Graphik Konsumentenbefragung

Exemple de lecture: 19% des consommateurs sondés achètent régulièrement quelque chose à consommer immédiatement dans les boulangeries et boucheries, le matin. Sondage représentatif effectué auprès de 512 consommateurs. Source: Fuhrer & Hotz AG

Les défis des commerces sans personnel.

L’étude s’est aussi intéressée aux défis que les commerces désireux de se passer de personnel de façon générale ou temporaire. Les trois quarts des experts partent de l’idée que de tels magasins sans personnel vont s’imposer ces prochaines années en Suisse. Naturellement, le choix de l’emplacement joue un rôle très important. Selon la plupart des experts, seuls les commerces dans les gares de centres urbains paraissent adéquats. Du point de vue de la clientèle, les défis les plus importants à relever seront, après la protection contre les vols, le service à la clientèle et l’hygiène en magasin.  

Quel avenir pour les magasins de proximité en Suisse?

Les résultats de l’institut de sondages Nielsen Suisse, co-auteur de l’étude, pour laquelle il a rédigé un chapitre, sont intéressants également. L’échantillon de Nielsen montre une tendance à privilégier les contenants réduits (moins de 200 grammes ou millilitres). C’est le seul format à avoir connu une croissance du chiffre d’affaires en 2018 par rapport à 2017 (+4%). En parlant de croissance du chiffre d’affaires: dans les groupes de marchandises de proximité, les nouveautés ont contribué six fois plus à la croissance du chiffre d’affaires que les produits de l’assortiment de base. En chiffres absolus, les nouveaux produits ont contribué au secteur de la consommation à hauteur de plus de 30 millions de francs. À cela vient s’ajouter que l’aspiration toujours plus forte de la population à manger sainement et dans le respect de l’environnement va avoir des répercussions durables sur le commerce de proximité en Suisse, de l’avis de trois experts sur quatre. Si l’on combine ces trois tendances, le profil des magasins de proximité de demain apparaît clairement: ils auront une offre qui varie régulièrement, proposant des produits novateurs, frais et sains à emporter, conditionnés dans de petits formats et, bien entendu, des emballages qui ménagent l’environnement.  

Vers l’étude.

 

Partager l’article

Autor

Marco Fuhrer
Marco Fuhrer
Marco Fuhrer a suivi des études d’économiste d’entreprise HES. Au cours des 20 dernières années, il a acquis un vaste savoir-faire national et international en exerçant les fonctions de coordinateur marketing dans les grands magasins Globus, conseiller marketing chez Nielsen Suisse ainsi que Trade Marketing Manager et membre de la direction de Barilla Switzerland. Depuis 2006, il est partenaire et associé de Fuhrer & Hotz – Excellence in Retailing. À ce titre, il accompagne et conseille des grossistes et détaillants de renom ainsi que leurs fournisseurs partenaires.
Profil de l'auteur
Profil de l'auteur

Thèmes principaux

Commentaires

Veuillez saisir un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *.
Les champs «E-mail» et «Confirmer e-mail» doivent être identiques.
Champs obligatoires*

Newsletter