L’immeuble de bureaux «Byte» – un environnement agréable pour le monde du travail de demain.

L’immeuble de bureaux «Byte» – un environnement agréable pour le monde du travail de demain.
4 juillet 2019, Stefan Holzinger en discussion avec Alexandra Bättig

L’immeuble de bureaux «Byte» – un environnement agréable pour le monde du travail de demain.

Depuis bientôt dix ans, les CFF conçoivent des environnements professionnels pour le monde du travail de demain. Ma collègue Alexandra Bättig, responsable du Workplace Management chez CFF Immobilier, se propose de revenir sur les bases nécessaires à ce travail de développement et sur les activités mises en œuvre aux CFF dans une série de trois billets de blog.
Le deuxième article de cette série aborde le développement du «concept de poste de travail» avec l’exemple du nouveau bâtiment CFF «Byte» de Berne Wankdorf.

Comment est née l’idée du «Byte»?

Tout a commencé par une stratégie de site qui définissait les bâtiments permettant de couvrir le futur besoin en postes de travail sur le site de Berne. La priorité était accordée à la manière de rapprocher géographiquement les collaborateurs de CFF IT, actuellement répartis sur huit sites de la ville et de la région de Berne. Le site de Berne Wankdorf s’imposait au vu de la proximité du siège et de l’effet de synergie potentiel dans la collaboration.

Comment s’est déroulée la planification du «Byte»?

Le bâtiment nécessaire à l’accueil d’environ 1800 collaborateurs a été développé dans le cadre d’un «concours portant sur les études et la réalisation». Ce procédé, auquel participent des équipes d’architectes, de planificateurs et d’entrepreneurs totaux, est certes plus difficile à préparer et à mettre en œuvre qu’un concours d’architecture habituel, mais il garantit de meilleurs résultats en matière de fonctionnalité, de conception et de financement ainsi qu’une réalisation rapide.

«Le concours portant sur les études et la réalisation requiert des directives précises de la part du maître d’ouvrage, notamment dans les domaines du concept de poste de travail, de l’efficacité du bâtiment, de la fonctionnalité et de la rentabilité. Les modifications ultérieures du projet sont possibles uniquement dans un cadre clairement défini ou induisent une hausse des coûts par rapport à ce qui a été défini à l’issue du concours.»

Stefan Holzinger
Responsable portefeuille Production ferroviaire / CREM

Si les structures organisationnelles et les formes de travail changent, le bâtiment peut réagir en conséquence. C'est révolutionnaire pour le bâtiment Byte.

Planification de l’intérieur vers l’extérieur.

Lors de la conception de leurs immeubles de bureaux, les CFF confèrent une grande importance aux qualités fonctionnelles. Les immeubles sont donc planifiés «de l’intérieur vers l’extérieur»; le concept de poste de travail définit les valeurs de référence pour le plan du bâtiment. Les environnements de travail qui en résultent tiennent compte des besoins spécifiques aux différentes formes de travail.

Découvrez ici les quatre phases pour une conception réussie de postes de travail.
 

Quelle est la différence entre le «Byte» et les deux autres bâtiments du site?

Le concept de poste de travail du «Byte» n’est pas une simple copie des deux autres bâtiments CFF précédemment réalisés sur le Campus, mais constitue au contraire un pas supplémentaire des CFF vers le monde du travail de demain. L’environnement de travail que nous connaissons au siège des CFF a encore été développé. Nous avons pris en compte les acquis découlant des bâtiments existants, les exigences liées à l’évolution des formes de travail, les nouvelles possibilités numériques, ainsi que les remarques des collaborateurs.  Nous avons ensuite procédé à des expériences durant lesquelles nous avons pu tester à quel point les modules des espaces et les éléments d’équipement étaient bons, respectivement s’ils pouvaient contribuer à des méthodes agiles de travail.

Le thème de l’«atelier» se retrouve dans tout le bâtiment et lui confère une atmosphère unique. Multifonctionnel et flexible, l’aménagement peut s’adapter aux besoins des divers utilisateurs. L’environnement de travail ouvert favorise l’interaction et l’échange tout en proposant des espaces de repos et de retraite. Des éléments propres aux bureaux et aux ateliers sont délibérément combinés à des éléments spécifiques au logement et à la restauration.

L’environnement de travail au «Byte» doit être unique et varié; il doit être inspirateur et enthousiasmant. Il en résultera un «atelier du futur» qui viendra enrichir l’offre actuelle proposée au siège principal à Berne-Wankdorf. Les trois bâtiments proposeront une offre de locaux complémentaires et formeront une unité harmonieuse.
 

La troisième et dernière partie sera consacrée à l’idée de base du Campus Wankdorf.
Partie 1:
Comment les CFF conçoivent-ils le monde du travail de demain?

Partager l’article
Alexandra Bättig
Alexandra Bättig
Alexandra Bättig travaille chez CFF Immobilier depuis 2012. Depuis plusieurs années, elle s’occupe de la planification, de l’élaboration et du développement de nos concepts de postes de travail pour monde du travail de demain. Au bénéfice d’une formation de dessinatrice en bâtiment, Alexandra Bättig a étudié le Facility Management, avec la gestion des biens immobiliers comme spécialité. Elle envisage actuellement un perfectionnement dans le domaine du design stratégique.

interviewé de

Stefan Holzinger
Stefan Holzinger
Stefan Holzinger, membre de la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS), est géographe et économiste immobilier. Depuis 2009, il est responsable du portefeuille Production ferroviaire dans le cadre de la gestion de portefeuille de CFF Immobilier. Stefan Holzinger blogue sur différentes tendances en matière de Corporate Real Estate Management et rend compte de solutions innovantes ayant trait au Workplace Management.
Profil de l'auteur
Profil de l'auteur

Thèmes principaux

Commentaires

Veuillez saisir un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *.
Les champs «E-mail» et «Confirmer e-mail» doivent être identiques.
Champs obligatoires*

Newsletter