Smart City

Smart city – prochain arrêt: le futur.

D’après les projections actuelles, la Suisse comptera d’ici à 2045 entre 9 et 11 millions d’habitants, dont la plupart habiteront dans des grandes villes. Cette évolution entraîne de nouveaux défis pour les centres urbains: à l’heure actuelle, les villes représentent déjà près de deux tiers de la consommation d’énergie totale et environ 80% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre. Des solutions astucieuses devront être développées, et la «smart city» pourrait en faire partie.

Qu’est-ce qu’une «smart city»?

Une «smart city» offre à ses habitants une qualité de vie maximale pour une consommation de ressources minimale, en combinant différents types d’infrastructures (p. ex. transports, énergie, communication) pour desservir des bâtiments, des quartiers ou même des villes entières. Ce concept s’appuie en grande partie sur les nouvelles technologies: grâce à la numérisation (p. ex. Internet des objets), les villes peuvent devenir «intelligentes», c’est-à-dire fonctionner plus intelligemment et plus efficacement tout en améliorant la qualité de vie de leurs habitants.

Avec plus de 1,2 million de voyageurs par jour, les CFF sont le plus important vecteur de clientèle pour les villes intelligentes de demain. Ils exploitent leur propre réseau électrique alimenté par sept centrales et produisent une grande partie du courant qu’ils consomment. Aujourd’hui déjà, cette électricité provient à 90% de ressources renouvelables, et l’objectif est d’atteindre 100% en 2020. Véritable moteur des transports publics en Suisse et chef de file écologique des chemins de fer européens, les CFF jouent un rôle décisif dans la mobilité de demain. Par leurs projets de développement et d’infrastructure modernes et bien desservis, ils contribuent de manière importante à améliorer l’attractivité des sites et la compétitivité du pays. À travers leurs solutions de mobilité novatrices et le développement de quartiers visionnaires aux meilleurs emplacements, les CFF peuvent soutenir les villes dans leurs projets d’intelligence urbaine et devenir un partenaire majeur pour accompagner leur mutation en «smart cities».

Smart City

Les cinq champs d’action de «smart city».

Smart Mobility P. ex. exploitation de pôles de mobilité, connexion à des réseaux de véhicules autonomes.
Smart Building.
Smart Building P. ex. nouvelles méthodes de construction, automatisation et interconnexion entre les bâtiments.
Smart Public Space.
Smart Public Space P. ex. développement de quartiers avec des espaces extérieurs attrayants (p. ex. espaces verts, parcs) et une qualité de séjour élevée.
Smart Connectivity P. ex. amélioration de la qualité de vie et des prestations grâce aux flux d’information intégrés entre les habitants, les villes et les CFF.
Smart Energy P. ex. recours à des énergies renouvelables, participation à des réseaux électriques intelligents.

Quel quotidien pour demain?

À quoi pourrait ressembler le trajet pour le travail dans une ville intelligente? Voici le récit fictif d’une journée ordinaire. 

Comme tous les matins, vous savourez votre expresso avant d’aller au travail. Votre machine a mémorisé vos goûts et veille à ce que votre café préféré soit toujours prêt exactement 10 minutes après le réveil par votre smartphone. Ce dernier vous indique le trajet le plus rapide jusqu’au bureau en fonction de la date et de l’heure. Il vous recommande également d’emporter un parapluie pour la journée.

Vous prenez un bus électrique sans chauffeur pour gagner le centre-ville. Le trajet et les heures de départ sont optimisés chaque jour selon les besoins pour avantager un maximum de voyageurs. Ceux-ci ont communiqué au préalable leurs souhaits, leur domicile et leur destination via une appli. À la descente du bus, votre smartphone se manifeste à nouveau: l’appli Santé a calculé que vous n’aviez pas encore fait suffisamment d’exercice cette semaine, et vous recommande donc le vélo en libre-service. Les voitures et les vélos partagés émettent des signaux radio pour indiquer les véhicules disponibles à proximité. L’appli vous montre comment aller à pied jusqu’au véhicule choisi et vous indique les frais de location et la durée du trajet jusqu’à votre travail. Comme il se met à pleuvoir, vous renoncez au vélo et optez pour la voiture, que vous pouvez rejoindre au sec sous votre parapluie. Grâce au code que vous venez de recevoir, vous pouvez ouvrir la voiture et démarrer sans attendre. Vous vous garez devant le bureau et entrez dans le bâtiment où James, le robot posté à l’accueil, vous salue aussitôt et vous montre le chemin vers votre première réunion…


 

SmartSuisse, le nouveau colloque annuel consacré à la «smart city».

Pour consolider leur savoir-faire et mettre en place un réseau avec de possibles partenaires, les CFF, partenaire principal exclusif de MCH Group (Foire Suisse), sont aussi coorganisateurs de SmartSuisse. Accompagné d’une exposition sur le thème de la «smart city», le premier colloque SmartSuisse aura lieu le 27 avril 2017 au Congress Center Basel. Il s’adresse à tous les acteurs qui souhaitent s’investir activement dans l’évolution de la vie citadine et des villes intelligentes de demain. Les visiteurs y trouveront une combinaison exceptionnelle de stratégies et de solutions concrètes, ainsi qu’une approche intersectorielle visant à connecter davantage entre eux le secteur public, l’économie et les sciences.

SmartSuisse, le nouveau colloque annuel consacré à la «smart city».

Alexander Muhm, Leiter Development SBB Immobilien

Alles vernetzt: Smart Cities.

Das «Internet of Things» (IoT) ist derzeit in aller Munde. Investition in IoT-Technologien stehen für viele Schweizer Unternehmen an der Spitze der Prioritätenliste in den nächsten Jahren. Das kann ich durchaus nachvollziehen.