Smart Connectivity.

Smart Connectivity

Smart Connectivity.

Les villes intelligentes produisent des données. La Smart Connectivity désigne la mise en réseau d’acteurs et d’infrastructures (p. ex. transports, énergie, communication, approvisionnement et élimination). L’échange de données se fait de façon sûre, neutre, économique et au rythme adéquat. En outre, il est possible d’assurer une gestion des éléments placés en réseau. La Smart Connectivity est un facteur important pour des applications numériques intelligentes en ville.

En particulier, la mise en réseau des objets (généralement nommée Internet des objets, IdO), permet un point de vue et des interventions différenciés sur les éléments d’une ville, tant numériques que physiques. Grâce à l’installation et à l’intégration de capteurs sur des éléments isolés jusqu’à présent, ces objets vont à l’avenir communiquer entre eux. Ils pourront signaler des situations ou événements, et amélioreront ainsi notre perception de la réalité et notre capacité d’analyse. La communication des gens et des objets constituent donc une base essentielle pour les villes de demain.

Que ce soit pour l’interaction des CFF avec leur clientèle ou pour les échanges au sein de l’écosystème d’une ville intelligence, des solutions filaires et non filaires sont nécessaires. Les données générées en grandes quantités grâce à ces technologies intégrées doivent être collectées et traitées dans le plus strict respect de la protection des données afin d’offrir une valeur ajoutée concrète aux différents groupes d’intérêt. Les villes profitent de processus et d’infrastructures optimisés, et leurs citoyens et entreprises bénéficient de nouveaux services et d’une transparence accrue.

Objectif. 

Les CFF créent les conditions techniques permettant de participer à la conception de l’intégration numérique. Ils permettent ainsi un accès simple et personnalisé aux services numériques. 

Contribution.

  • En coopération avec leurs partenaires, les CFF permettent un accès à Internet sûr, sans lacunes ni obstacles, tout au long de la chaîne de mobilité. 
  • Les CFF étudient la participation à une ou plusieurs plates-formes numériques de villes intelligentes, sur lesquelles les informations d’origines et de services divers seront combinées. 
  • Les CFF se positionnent comme Privacy by Design et Privacy by Default, et exigent le même positionnement de leurs partenaires. 

Exemple pratique: WiFi CFF, sur 80 sites en Suisse. 

Les CFF proposent à leur clientèle un accès gratuit à Internet dans environ 80 gares. Grâce au WiFi CFF, il est possible de surfer durant 60 minutes avec son propre appareil, sans fil, après une rapide identification. 

Dans une Smart City, un accès sûr, rapide et généralisé à Internet est essentiel pour un grand nombre d’offres et de services. Fournir un réseau de téléphonie mobile optimal sur l’ensemble de la chaîne de voyage est donc une priorité absolue pour les CFF. Avec des opérateurs de radiotéléphonie mobile, les CFF ont équipé tous leurs plus de 1000 voitures du trafic grandes lignes d’amplificateurs de signal. Depuis la fin de l’année 2014, la couverture réseau est assurée dans toutes les voitures du trafic grandes lignes. 

Les chiffres d’utilisation démontrent que le WiFi CFF répond à un besoin de la clientèle. L’offre a été utilisée par plus de 1,5 millions d’utilisateurs enregistrés et affiche environ 80 000 connexions par jour en semaine.