Smart Public Space.

Smart Public Space

Smart Public Space.

Les villes, les quartiers et les sites influent notre manière de nous déplacer, de nous comporter, de ressentir et d’interagir. Du fait de la densification des espaces urbains, la conception de l’aménagement de l’espace public devient de plus en plus importante. Les Smart Public Spaces fonctionnent ici comme des sites intégrés, automatisés, respectueux des ressources et au fonctionnement flexible.

Dans de nombreuses villes et communes suisses, les CFF possèdent des sites de grandes surfaces en des lieux avantageux du point de vue des transports. Avec les utilisateurs actuels et potentiels ainsi qu’avec d’autres groupes d’intérêt, les CFF portent la responsabilité de développer ces surfaces pour en faire des quartiers d’avenir, durables et des lieux de vie attrayants. Ce processus est dynamique et requiert une approche participative et le savoir-faire correspondant, ainsi que des structures administratives évolutives.

Le développement intelligent des villes se fait en continu, ce n’est pas une succession linéaire de phases. Si la population est invitée à participer, il est possible d’identifier les besoins et de résoudre d’éventuels conflits. Des quartiers vivants présentant une mixité fonctionnelle, démographique et socioculturelle d’habitat, de consommation et de loisirs, pleinement intégrés à leur environnement, voient ainsi le jour. Ils suscitent une forte acceptation auprès de la population. De tels quartiers soutiennent une économie locale vitale.

Objectif. 

Sur les sites qu’ils développent, les CFF prévoient des espaces libres de rencontre. Cela donne des lieux de vie attrayants et sûrs, idéalement raccordés aux offres de mobilité. 

Contribution.

  • Dans le développement de quartiers, et en particulier dans l’aménagement des espaces extérieurs, les CFF misent sur la participation. 
  • Les CFF optimisent l’utilisation et la gérance de leurs sites au moyen de capteurs en réseau. 
  • Les CFF construisent des quartiers polyvalents avec des espaces extérieurs écologiques précieux présentant une qualité de séjour élevée pour les différents groupes d’intérêt. 

Exemple pratique: Procédure participative, Zurich Neugasse.

Lors du développement du concept d’urbanisme pour le quartier de Neugasse à Zurich, les CFF ont collaboré directement avec la population. 

Pendant huit mois, 200 personnes ont participé à des workshops. Les participants ont formulé des idées et des exigences, ont construit des maquettes et discuté de solutions possibles. Après approfondissement par des spécialistes, le concept de développement urbain a vu le jour. Les intéressés ont pu se tenir au courant grâce au site web du projet, à une newsletter et à des entretiens.
 
Malgré un surcroît de travail, la procédure s’est avérée positive pour tous les intéressés. Les participants ont pu faire part de leur point de vue dans le cadre du projet et les CFF et leurs partenaires ont suscité une compréhension plus large des enjeux du quartier. Sur la base de leur expérience de la Neugasse, les CFF recourront à cette manière de procéder dans d’autres projets de construction aussi.