Transformation totale d’une gare: défis et résultats.

Transformation totale d’une gare: défis et résultats.
4 septembre 2018, Alexander Muhm dans la conversation avec Mark Schaffner.

Transformation totale d’une gare: défis et résultats.

En l’espace de trois ans, les CFF et la ville de Saint-Gall ont complètement réaménagé la gare ainsi que la place de la gare. L’inauguration a eu lieu le 31 août 2018 dans une ambiance festive. Je me suis entretenu avec Mark Schaffner, le chef de projet, pour comprendre ce qu’implique la transformation intégrale d’une gare. 

Mark Schaffner, qu’impliquait le projet de transformation complète de la gare de Saint-Gall et quels acteurs y ont participé?

Le projet global de transformation de la gare et de la place de la gare a commencé début 2015, lorsque la ville de Saint-Gall et CFF Infrastructure ont revalorisé et réaménagé le passage inférieur ouest. Ce premier projet a ouvert la voie à d’autres. La ville de Saint-Gall était alors en charge de la construction nouvelle de la place de la gare comprenant un nouveau régime de circulation et les CFF de la construction nouvelle du passage inférieur principal ainsi que du nouveau hall d’arrivée. CFF Immobilier a assumé la responsabilité de la construction et de l’exploitation des surfaces commerciales dans le passage inférieur et a adapté les bâtiments aux besoins actuels.

Quels défis ces projets ont-ils posés?

Les nombreux projets impliquaient différents acteurs, ce qui a nécessité une certaine coordination et un bon fonctionnement des interfaces, tant lors des phases de planification que de celles de réalisation. Outre les projets de la ville et des CFF, il y avait également le projet DML des Appenzeller Bahnen ainsi que des projets de l’office des bâtiments, tel que le concours art et lumière et son horloge à affichage binaire. Le plus grand défi durant la transformation du bâtiment de la gare était de garantir, tout au long des travaux, le fonctionnement de la Migros, avec son École-club et son restaurant. Les travaux incluaient notamment la mise en conformité du bâtiment historique (salles de formation et de gymnastique ainsi que le restaurant) et la construction de nouveaux murs parasismiques. 

Que peut attendre la clientèle de cette nouvelle gare de Saint-Gall?

La gare peut beaucoup mieux assumer son rôle de plaque tournante des transports publics en Suisse orientale. Elle est désormais équipée pour accueillir un nombre croissant de voyageurs et faire face aux développements de l’environnement urbain dans lequel elle se situe. Le confort s’est amélioré. De nouveaux passages, une sélection variée de surfaces commerciales proposant de nouvelles offres de prestations, des bâtiments de gare et de service modernisés, une nouvelle installation WC ainsi qu’un environnement plus spacieux ont considérablement augmenté la qualité du séjour dans la gare. 

Quelles mesures ont été prises pour satisfaire la clientèle?

L’objectif du projet était l’augmentation de la satisfaction de la clientèle. Nous avons désormais plus de place, de meilleurs accès, un centre voyageurs plus grand, des services attractifs et une meilleure qualité de séjour. À la conception du projet, nous avons notamment essayé, sous la direction d’un spécialiste externe, de nous «mettre dans la peau des clients», le temps de vérifier ce que nous avions prévu et d’y apporter des améliorations. Au cours de ce processus, nous avons par exemple décidé de proposer des sièges supplémentaires dans le hall de gare et de valoriser le quai attenant au bâtiment voyageurs ainsi que la toiture dans le secteur du passage inférieur ouest.

Partager l’article
Mark Schaffner.
Mark Schaffner.
Architecte dipl. FH, 2004-2010 Chef de projet et architecte auprès de Weber+Partner AG, 2010-2013 Chef de projet et architecte auprès de mépp AG, Zurich, Depuis 2013 Chef de projet général au sein des CFF, chez IM-DV-BHF

interviewé de

Alexander Muhm
Alexander Muhm
Alexander Muhm est responsable CFF Immobilier et membre de la Direction du groupe depuis janvier 2019. Architecte diplômé et docteur en sciences techniques de l’Université de technologie de Vienne, il a d’abord travaillé dans diverses équipes de planification au sein de plusieurs entreprises en Autriche. Il s’est ensuite spécialisé dans la gestion de projet avant de rejoindre les CFF en 2009.
Profil de l'auteur
Profil de l'auteur

Commentaires

Veuillez saisir un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *.
Les champs «E-mail» et «Confirmer e-mail» doivent être identiques.
Champs obligatoires*